ex-Sur le chemin du travail... et au delà

"Just a plain hobbit you look," said Bilbo. "But there is more about you now than appears on the surface. Good luck to you!".
J.R.R. Tolkien, Lord of the Rings

Wednesday, February 28, 2007

La maison d'Eliezer Ben Yehouda


Rue Ein Gedi, la maison d'Eliezer Ben Yehouda, le père de la langue hébraïque moderne, et le père du premier enfant des temps modernes auquel ses parents n'ont parlé que l'hébreu ; il n'avait pas le droit de jouer avec d'autres enfants, pour ne pas entendre d'autres langues.

Ben Yehouda a vécu rue des Abyssins la majeure partie de sa vie. La maison ci-dessus qui porte son nom a été construite vers la fin de son existence, en 1922.

Le mandat britannique assurait un certain degré de sécurité qui permettait la construction de quartiers nouveaux en bordure des quartiers existant déjà.

Le 30 mars 1923, le magazine allemand “Jüdische Rundschau” mentionnait dans sa section sur la Palestine : “Ce nouveau quartier est situé de 2.5 à 3.5 kilomètres au sud de la porte de Jaffa sur la route de Bethléhem, près de la colonie grecque et de la gare. Il s'étend sur 560.000 mètres carrés. Huit cent maisons avec des jardins, des bâtiments publics, des places publiques, etc sont prévues. Les propriétaires devront planter des arbres devant leurs maisons et la surface de la maison elle-même ne pourra dépasser un tiers du terrain.”

Le quartier consistait en maisons individuelles de style européen (au contraire des maisons arabes; voir des exemples sous la catégorie Route de Hevron).

Eliezer Ben Yehuda surveilla personnellement chaque étape de la construction, mais ne vécut pas suffisamment pour la voir terminée. Après sa mort en 1922, sa femme, Hemda, y vécut avec sa famille. Elle nomma la maison “Beit Eliezer Ben Yehuda Hemda.” Après sa mort en 1965, la propriété fut vendu à la ville de Jérusalem.

Divers plans pour transformer la maison en musée ne se réalisèrent pas et en 1970 Aktion Sühnezeichen Friedensdienste (Action Signe de Réconciliation Services pour la paix) reçut la permission d'en faire son quartier général en Israël ainsi qu'une maison de rencontre. La maison porte le double nom: “Beit Ben Yehuda – Haus Pax.”

"Le travail d’ASF en Israël est marqué par des rencontres intensives avec des survivants de la Shoah et par la confrontation avec les problèmes sociopolitiques actuels du pays. "

Un peu plus d'une vingtaine de volontaires venus d'Allemagne travaillent dans différents secteurs en Israël, ainsi qu'avec les survivants de la shoah.

1 comment:

prof said...

hello
vous pouvez poster vos messages dans la page region de jewisheritage
a bientot